Gratitude

Paru dans Holistik Magazine page 11.

 

Régulièrement me voilà parti en promenade, dans une marche consciente.

Je suis attentive à tout ce qui m’entoure. Je prends conscience des pas qui se déroulent devant le chemin.

Mon regard se tourne vers différentes parcelles : champs labourés, champ de vaches, parcelles de vigne presque dénudée. Le paysage aux multiples couleurs se déroule devant moi. Je respire tout cela. Je prends conscience que tout cela m’entoure, m’enveloppe, m’englobe, entre en moi.

Puis mes pas se dirigent dans les bois prenant le sentier où apparaissent les arbres sous toutes leurs formes.

Là, ma poitrine s’ouvre largement, s’offrant totalement à cette présence, présence aimante et caressante, venant révéler une petite agitation intérieure de toutes les tensions accumulées par le quotidien. M’arrêtant sur le bord du sentier et m’asseyant paisiblement aux pieds des arbres, se déploie en moi, une reconnaissance de quelque chose qui est là, quelque chose qui vient m’envahir, libérant toutes les tensions accumulées, venant déposer en mon cœur, en mon centre, une douce guérison, intense, intense présence de cette énergie qui est là et qui s’installe dans mon corps.

 

Me sentant grandir, m’ouvrir et me déployer dans tout ce qui m’entoure, je me sens appartenir à tout ce qui est là. Une gratitude profonde sortant de mon cœur, une gratitude de connexion avec cette nature se révèle. Les choses se déroulent sans que j’intervienne, sans que moi Marielle, je fasse quoi que ce soit. Tout est là, tout se passe juste avec l’attention, la présence consciente de cette énergie qui m’entoure et qui m’envahit, une guérison opère ; c’est la vie qui circule. Mon cœur est en fête, mon cœur est dans la gratitude, gratitude immense, gratitude totale que tout est là, autour de moi, en moi. Il s’agit juste que je tourne mon attention vers la présence, l’écoute, en conscience, en cet instant. 

Le calme et la paix sont présents. Je me sens chez moi, en unité avec tout ce qui m’entoure. Je me sens communier dans ce silence, où surgissent les bruits : craquement ou danse d’une branche bercée par le vent, chant  d’un oiseau ….

Toute mon attention est orientée vers les sons, vers ce que je peux percevoir, ce que mes yeux englobent : paysage aux teintes diverses, paysage magnifique de simplicité, de beauté, tellement vivant, vibrant et guérisseur.

Je suis dans une totale gratitude pour cet instant, unique, sacré et qui est juste à ma portée. Je bénis cet instant, ce moment passé dans le sanctuaire sacré et guérisseur.

Respect et Gratitude pour la Nature et la Terre.

Sortant des bois me voilà offerte à la Nature.

 

 

 

 

 

Voir de magazine.

Écrire commentaire

Commentaires : 0